^
Site map
Site map

Réactions (archives 2006-2008)


Felix the cat
To François´ homepage
Home
See also: opinions François de Dardel's reactions to political events, environmental and social issues.
Mes réactions aux évènements politiques, écologiques et sociaux.
Voir aussi : opinions

17 novembre 2008 (Français)
La vie financière
Plus-values
Ce graphique montre l'évolution de mes économies placées au Crédit du Nord depuis 1992, donc sur plus de seize ans. La ligne rouge indique plus-value zéro. Le dernier point est au 1er novembre 2008. Pour résumer : j'aurais mieux fait de mettre mon argent dans un tiroir...

Je croyais avoir placé mes avoirs dans des entreprises industrielles. Illusion ! Ce sont les banques d'affaires qui ont gouverné les entreprises depuis quinze ans.

Il y a bientôt trois ans, je mettais ici en ligne un texte de Nicolas Hayek (voir plus bas) qui déclarait que la Suisse avait besoin d'entrepreneurs, pas de managers. Aujourd'hui, je vous recommande la lecture d'un article récemment paru dans Le Monde d'Alain Godard, ancien président de Rhône-Poulenc. Il y décrit le rôle pervers des banques d'affaires qui conduisent à une vision économique à court terme, avec ses conséquences désastreuses sur l'emploi et sur la vitalité même de l'industrie.


13 March 2008 (English)
Behind bars
B Keaton
F
rom the International Herald Tribune, 29 Feb 2008

 

UNITED STATES

For the first time in the nation's history, more than one in 100 American adults are behind bars, according to a new report.

Nationwide, the prison population grew by 25,000 last year, bringing it to almost 1.6 million. Another 723,000 people are in local jails. The number of American adults is about 230 million, meaning that one in every 99.1 adults is behind bars.

Unfortunately, I do not have the statistics for other countries. Just wondering if, in the world's nation most famous for its freedom, the level of crime is lower than elsewhere.


29 février 2008 (Français)
Contrefaçon
Watch
Vuitton bag
Je me pose, et vous pose, une question : l'achat d'un produit de marque à un prix élevé, voire exorbitant, est-il un signe positif de notre civilisation ? La question fondamentale est : qui la contrefaçon spolie-t-elle réellement ? Vous allez répondre : Rolex, Louis Vuitton, Chanel, Nike, Adidas, que sais-je. Entendons-nous bien : je n'ai rien contre le luxe, si le luxe est fondé sur une qualité irréprochable, acquise par des heures de travail d'un artisan expert qui justifie un prix élevé.

Dans le petit village de Fleurier, dans le Jura suisse, Parmigiani fabrique des montres qui se vendent plusieurs dizaines de milliers d'euros. Il n'en produit que fort peu, et elles sont aujourd'hui connues des seuls amateurs argentés. Vous risquez peu d'en trouver une copie "made in China", précisément parce que peu de gens les connaissent, et que l'amateur comprendrait qu'une montre de 50'000 Euros ne puisse être vendue pour 120 € sans quelque entourloupe. D'ailleurs la marque Parmigiani n'est pas assez tape-à-l'œil. Mais que font les autres marques citées plus haut ? Elles tentent d'inonder le marché à grand renfort de publicité, et de vendre des produits en principe de bonne qualité, mais dont le prix est artificiellement gonflé.

Celui qui achète un sac Vuitton ou des chaussures Nike ne se soucie pas uniquement de qualité : c'est la marque qu'il achète, pour paraître à la mode, pour montrer qu'il est "parvenu". Il achète quelque chose d'impalpable, de virtuel. D'aucuns diront : il achète du vent. Ce vent est, à mon sens, bien onéreux. Je ne m'offusque donc pas que certains, profitant de la vanité des acheteurs, offrent des répliques fonctionnelles, mais fassent l'économie du vent et les offrent à des prix très bas. Je n'ai aucune commisération pour ces firmes lorsqu'elles se voient doublées par des concurrents sauvages : pour moi, on ne leur a volé que le "vent" qu'elles voulaient vendre à prix fort.

Pour ma part, j'ai deux montres, toutes deux suisses : une Swatch et une Oméga. Avez-vous vu de fausses Swatch ? Moi, jamais. Le prix de l'original est suffisamment bas pour ne pas exciter la convoitise des contrefacteurs. Ma messagerie électronique est remplie d'offres de fausses Rolex, pas de Swatch ni même d'Oméga. Comme disait une récente réclame de Renault pour la Clio : "Pas assez chère, mon fils !"

Une exception tout de même : les produits qui sont immatériels par essence, musique, films, littérature, logiciels, etc. doivent bien être protégés contre la copie, car ce n'est alors pas le support que l'on achète (disque ou papier) mais bien le contenu intellectuel ou artistique.


16 novembre 2007 (Français)
Donneriez-vous ça à votre bébé ?
Nestlé
Ingrédients :

Concentré de protéines de lactosérum partiellement hydrolysées à teneur réduite en minéraux (provenant du lait de vache), lactose, maltodextrine de maïs, oléine de palme, huile de soya, huile de copra, minéraux (citrate de potassium, phosphate de potassium, chlorure de calcium, phosphate tricalcique, citrate de sodium, chlorure de magnésium, sulfate ferreux, sulfate de zinc, chlorure de sodium, sulfate de cuivre, iodure de potassium, sulfate de manganèse, séléniate de sodium), huile de carthame ou de tournesol à teneur élevée en acide oléique, huile de mortierella alpina***, vitamines (ascorbate de sodium, inositol, tartrate acide de choline, acétate d’alpha-tocophéryle, niacinamide, pantothénate de calcium, riboflavine, acétate de vitamine A, chlorhydrate de pyridoxine, mononitrate de thiamine, acide folique, phylloquinone, biotine, vitamine D3, vitamine B12), huile de crypthecodinium cohnii****, trypsine, taurine, nucléotides (cytidine-5'-monophosphate, uridine-5'-monophosphate disodique, adénosine-5'-monophosphate, guanosine-5'-monophosphate disodique), lécithine de soya, palmitate d'ascorbyle, tocophérols mélangés, l-carnitine.

*** une source d'acide arachidonique (ARA)
**** une source d'acide docosahexanoïque (DHA)

Non, je ne plaisante pas, vérifiez vous-même sur le site de Nestlé Canada.


15 September 2007 (English)
How environment-friendly is biodiesel?
Biodiesel
Biodiesel
Biodiesel production is booming. Most people believe it is environment-friendly, eternally renewable, it does not contribute to global warming, does not produce carbon dioxide, in short, this is the fuel of the future and will resolve many of our energy problems. Is this true? Let us examine a few facts.

Biodiesel is produced from vegetable oil. Several plants can be used as a feedstock: soy beans, rapeseed, palm trees and more. It can also be produced from recycled cooking oil.

Here are some of the negative points:

In the newspapers, we have read last month that the price of flour had almost doubled and the price of milk also increased substantially. It is ostensibly due to the fact that farmers can make more money—today—with the biodiesel business than with traditional agriculture.

Is it all negative? Here are the plus points of biomass as a source of energy:

Conclusion
The issue is highly political: governments try to convince us that converting biomass into fuel is the best thing of this century. In my opinion, this is 90% demagogy (it's green, it's new, so people must love it) and 10% an effort to reduce oil dependence. I predict that the enthusiasm will fade once serious studies analyse the situation completely, from growing the plants, using land, applying pesticides, consuming water, then extracting the oil, processing it chemically with the addition of other compounds (e.g. methanol in large quantities) and consuming more water, and finally distributing the fuel and burning it (any combustion produces CO2). Only then will we see the overal balance of the process.

See also my page on energy in general.

This PDF document : Biodiesel: Solution or Problem? is worth reading. Note that the links at the bottom (Footnotes) are clickable and bring you to more information.


13 mai 2007 (Français)
Pas encore président, mais déjà roi
Yacht
Sarkozy
Quelle erreur politique que d'aller se pavaner dans un hôtel de luxe des Champs-Élysées (le "Fouquet's"), puis de se faire transporter en jet privé à Malte sur un yacht de milliardaire (le "Paloma" de 60 mètres de Bolloré) à peine élu. Je suis maintenant roi, donc tout m'est dû. L'ivresse de la victoire, le goût du luxe. Où est la pudeur, où est la compassion dont le candidat prétendait faire preuve ? Un mauvais départ.

M. Nicolas Sarkozy s'affiche avec Johnny Halliday, avec Bigard, avec Doc Gynéco (photo), avec le tape-à-l'œil, le clinquant, la poudre aux yeux, les dollars. La "rupture" dont il parlait tant consiste à flatter la vulgarité et forcer sur la démagogie. Est-ce sa vision de la culture et de l'éducation ?

Je ne veux pas être prophète de mauvais augure. Attendons de voir l'homme à l'œuvre quand il sera en fonctions. Prendre quelques jours de vacances après une campagne qui a dû être épuisante me paraît tout à fait naturel. Mais le "signal fort" — comme on dit dans le jargon branché d'aujourd'hui — de sa manière me paraît fortement maladroit.

Où sont donc ceux qui, tels Blum, De Gaulle, Mendès-France, donnaient tout d'eux-même au service de la France ? Leurs successeurs semblent trop souvent préférer leur propre bien-être à celui de la nation.


22 Dec 2006 (English)
Music is never background music to musicians
J.S. Bach
John Irving wrote this phrase in his book "Until I find you". Whilst I warmly encourage you to read it, as well as his other books, the sentence immediately appealed to me. I wrote a short article on my "opinions" page several years ago, under the title "Silence". The idea was—and is—acoustic pollution. And today, I am still looking with incredulity at the people walking in the street with earphones.

At home, I have a good stereo, and a few hundred CDs, but I am listening to music only when doing something that does not require attention, such as domestic chores. My colleague Klaus was shocked—I learnt it from somebody else to whom he reported his surprise—when I asked him to turn off the radio during a business trip through Northern Germany. I just can't handle music imposed to me, in the car, in the lift, in the supermarket, in the underground station, at the hairdresser's. In most cases, it is not the type of music I like. A nuisance.

Do I hate music, then? On the contrary, I am a music lover, and even an amateur musician, although I don't play any instrument properly. It's just that when I am listening to music, I am listening, not hearing a background noise. And when I am listening, I cannot work, or write, or read.

I was surprised when I discovered that our choir director, many years ago, did not have a decent disc player at home. He only had an old gramophone to have a quick idea of a given interpretation. He was very rarely using it, because the interpretation was in his own head.


20 Dec 2006 (English)
Nuclear?
Koeberg nuclear station

Koeberg nuclear station near Capetown, in South Africa.

Can you be an environmentalist and a supporter of nuclear energy? It may look contradictory. Greens, thirty years long, have tried to convince the world that nuclear was evil.

I am a strong defender of the environment, but I consider the "no nukes" attitude to be childish. Several of my thoughts expressed below and in my other general opinion page cover subjects related to the protection of the environment. Let's come back to nuclear energy: it does not create greenhouse gases, it does not deplete its resources (uranium, today) as quickly al other fossile fuels (coal, oil, gas), it is potentially unexhaustible (fast breeders). Yes it is dangerous, hazardous, and it creates radioactive waste. If the world's industry however had spent as many billions to make nuclear energy cleaner as it has spent on automobile development and oil drilling, the nuclear power stations would be safe and clean already today.

I have not heard the "Greens" offer a viable alternative source of power to nuclear and fossil at the same time. In the present state of the technology, wind and solar power cannot cover the world's demand for electricity. I am convinced that we can make nuclear power a lot safer.

Read my page on energy (English or French) again.


24 Jun 2006 (English)
Saving energy
Fireplace
The most ridiculous thing I have seen in the last months: a fireplace operated in a room where air condition (cooling) was on.

I just spent a week in the "Normandy Farms", a hotel and convention center in the area of Philadelphia, USA. The outside temperature was about 22°C in the morning to 33°C in the afternoon (72 to 92°F). In meeting rooms, the air condition was useful; in other rooms, it was doubtful.

When I saw that fireplace with burning logs, I was intrigued and looked closer. It was fake, but extremely well simulated: gas was burning instead of wood. Besides, the entire "Farm" was fake. Anyway, the subject of this post is not the fake Normandy Farm, it is the stupid idea to burn gas to simulate a fireplace in the middle of summer. Until they have understood that burning gas or oil and throwing more carbon dioxide into the atmosphere is harmful, Americans are not close to take useful measures for the protection of the environment. Being the highest consumers of oil, they are the world's worst polluters — if you accept that CO2 emissions create pollution. I don't know if they accept, but they haven't signed the Kyoto protocol that is an attempt to reduce the emissions of carbon dioxide.

Read my page on energy to understand which type of energy creates CO2 and which doesn't.


17 Jun 2006/29 Apr 2000 (en français)
Coupe du Monde
Football
Pierre Desproges s'exprime, en 1986, sur le football.
Je ne suis pas loin de partager ses sentiments. (cliquer sur le lien)


16 juin 2006 (Français)
Quelle eau buvez-vous ?
Water tap
Bottled water
En Inde, 75% de l'eau prétendument potable distribuée par les autorités locales est en réalité un bouillon de culture. En France, grâce à une réclame effrénée des groupes Danone et Nestlé depuis trois décennies, la consommation d'eau en bouteille est la plus élevée du monde (130 litres par an et par habitant). Que l'on trouve de la "Bisleri" ou de l'"Aquafina" dans les villages les plus reculés de l'Inde est donc normal et salutaire. Chez nous, c'est presque nuisible.

Buvez l'eau du robinet ! Il y a plusieurs bonnes raisons à cela. Je dirais même plus, il en va de la qualité de cette eau:

Liens:

21 & 28 Janvier 2006 (Français)
La Suisse a de nouveau besoin d'entrepreneurs
Nicolas Hayek
Nicolas Hayek, père de la Swatch et sauveur de l'industrie horlogère suisse, peste contre les "managers" et regrette la disparitions de chefs d'industrie: "Quand les grandes sociétés sont dirigées par des managers plutôt que par des entrepreneurs, tout va généralement à vau-l'eau. Pour diriger une entreprise, on n'a pas besoin d'experts financiers, c'est des entrepreneurs qu'il faut !"

Un entretien publié dans la "Revue Suisse", la revue des Suisses de l'étranger. Lisez ce texte, clair et roboratif. Vous verrez qu'il ne s'applique pas uniquement à la Suisse. La France et d'autres pays d'Europe occidentale se trouvent dans une situation analogue.


See also: All reactions (list and summary)
Newer reactions
Reactions of 2012-2014
Reactions of 2009-2011
Reactions of 2004-2005
Reactions of 2002-2003
Reactions of 2000-2001
Reactions of 1998-1999
Opinions
(crumbs of my Weltanschauung)
Site map
Site map
Eye
Opinions
Book
Guestbook

Mail
To François´ homepage
Home

joomla stats